• INTRODUCTION
  • ALARME FILAIRE
  • ALARME RADIO - DAITEM
  • CONTRÔLE D'ACCÈS
  • VIDÉOPROTECTION
  • INCENDIE
  • INCENDIE - PROTECTION DOMESTIQUE
  • INTERPHONIE
  • COFFRES FORTS - PORTES BLINDÉES
  • DÉMARQUE INCONNUE
  • PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ
  • MOTORISATION
  • NOS RÉFÉRENCES
  • CONTACT

De nos jours, la vidéoprotection est un moyen sûr de prévention et d’action éventuelle contre tous les risques d’infractions. Cette technologie, aujourd’hui parfaitement maîtrisée, propose différents modèles de caméras qui satisferont votre besoin de jour comme de nuit.

 

Les systèmes de vidéosurveillance intérieurs et extérieurs peuvent êtres gérés :

  • soit de manière ponctuelle, c'est à dire que les caméras sont reliées à un cycleur, un quad, ou un multiplexeur qui est connecté à un moniteur de contrôle.
  • soit de manière autonome, c’est-à-dire que les caméras sont reliées à un enregistreur numérique (Disque dur), ou bien un graveur DVD lesquels enregistrent 24 h/24 pendant un ou plusieurs jours.

La technologie d’aujourd’hui permet aussi de transmettre les images soit vers un télésurveilleur soit vers un lieu ou choix ou encore vers un ordinateur portable voire un GSM.

 

Dans le cas où il y a enregistrement d’images ou bien que les images ne soient pas visibles en direct, l’utilisation est soumise à déclaration :

  • préfectorale, pour la surveillance de lieux public ou accueillant du public. Cette autorisation est soumise à une commission gérée par la préfecture du département.
  • administrative, pour la surveillance de locaux privé n’accueillant pas de public. Cette autorisation est soumise à une commission gérée par l'inspection du travail du département.
  • juridique, pour la surveillance intérieure à titre particulier. Cette autorisation est soumise à une commission gérée par le tribunal de grande Instance.

Article 10 loi n° 95-73 du 21/01/95 – Décret n° 96-92 du 17/10/96